Norma McCorvey : une interview inédite dans « Il est vivant ! »

Publié le par L'Homme Nouveau


Il est vivant, le « mensuel catholique de la nouvelle évangélisation », vient de faire paraître (n° 258, mars 2009) une interview exclusive recueillie par Laurence Meurville de Norma McCorvey, la Jane Roe de l'affaire Roe vs Wade, et l'auteur de L'Affaire Jane Roe publié aux Éditions de L'Homme Nouveau.
Voici l'intégralité de cet entretien.

Norma McCorvey, au début des années 1970 vous êtes devenue « malgré vous » l’emblème de l’avortement aux États-Unis. L’affaire vous concernant ayant été portée devant la Cour suprême, cette dernière l’a reconnue comme loi fondamentale. Quel était alors votre état d’esprit et comment avez-vous vécu cette période ?

Je vivais de guingois n’ayant nulle place fixe où vivre et personne pour se préoccuper de savoir si j’allais bien. Je dérivais d’un État de l’Union à l’autre cherchant quelque chose qui n’existait pas.

Quelles furent les conséquences de cet événement sur votre vie personnelle ?

Rien n’allait pour moi et j’ai tenté à plusieurs reprises de mettre fin à mes jours. Que Dieu ait un autre projet pour moi que d’être Jane, je n’en avais aucune idée.

Pendant des années vous avez été engagée dans le mouvement « pro-choix » et vous avez travaillé dans cliniques pratiquant l’avortement. Votre destin semblait être scellé. Comment Dieu a-t-il touché votre cœur et bouleversé votre vie ?

J’ai travaillé dans des cliniques d’avortement, répugnantes et puantes. Je consommais des tonnes de drogue pour ne pas voir la réalité de ce qui s’y passait vraiment : des femmes traitées comme du bétail et les mensonges que nous leur disions, du genre : ce ne sont pas de vrais bébés mais simplement un amas de tissus bon à être enlevé.
Ma conversion reste un mystère. Il y en a qui peuvent penser que dès lors qu’ils connaissent Dieu et son fils, ils doivent changer. Rien n’est plus éloigné de la vérité. On reste les mêmes mais dans une harmonie plus spirituelle.


Quelle est votre attitude aujourd’hui face aux partisans de “l’autre camp” ? Comment mener ce “combat pour la vie” de la manière la plus efficace possible ?

La manière la plus efficace de s’adresser aux femmes qui veulent avorter, c’est de leur demander si elles sont bien sûres de ce qu’elles veulent, de leur expliquer qu’elles devraient demander une écographie de leur enfant qui va naître. Je suis sûre qu’elles constateront que c’est un VRAI ENFANT, un être vivant digne de vivre et non d’être tué.

Quel message souhaiteriez-vous adresser aux lecteurs de cet article qui se posent la question de savoir comment agir en tant que chrétiens ?

Du plus profond de mon cœur, je crois que le Chemin de Croix, c’est ce qu’il y a de mieux. Je n’ai jamais été aussi heureuse de toute ma vie qu’au cours des quatorze années écoulées, dès lors que j’ai connu et servi Notre Seigneur Jésus-Christ et la Sainte Famille. Ma vie a été plus heureuse et plus réjouissante, et j’ai désormais ce sentiment de paix que je souhaite à tous en cette vie. Je prie pour que tous vous puissiez comprendre que la paix et la liberté de culte valent mieux que les ténèbres. C’est formidable de savoir que quelqu’un au Ciel prend vraiment soin de vous. Des personnes sont particulièrement appelées à témoigner sur la beauté du choix de la vie. C’est mon cas. Je suis heureuse que mon témoignage soit maintenant publié en France. Mais beaucoup d’autres personnes, et notamment des Français, sont invités par le Christ à cette mission. Et pourquoi pas vous, amis lecteurs ?



Il est vivant ! 37, rue de l'Abbé Grégoire, 75006 Paris. Tél. 01 53 63 00 81. Site internet : www.ilestvivant.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Online Degree 20/08/2010 12:39


Online Degree
Online Degrees
Online Phd
Mcitp Training
Life Experience Degree
online degree programs
MCSE training


Saint Michel Archange 06/03/2009 12:47

merci Norma!